Comprendre les principes de la charpente

La charpente est un assemblage constitué de pièces en bois qui permettent de supporter le toit et
de porter le plafond d’une maison,
dans lequel chaque pièce joue un rôle clé.

Quel que soit son type et les travaux que l'on envisage, on gardera donc à l'esprit que modifier la charpente sans prendre les précautions nécessaires peut mettre en danger toute la toiture, voire l'habitation elle-même.
 

On distingue deux types de charpentes:

la charpente traditionnelle
et
la charpente à fermette.

                                                                                                            



                                                                                                                                         

La charpente traditionnelle

Elle est supportée par les murs porteurs du bâtiment et dimensionnée en fonction de la couverture à recevoir.
La couverture est posée sur un système complexe de lattes ( liteaux ) disposés sur des chevrons.
Parallèles à la pente du toit, eux-mêmes fixés perpendiculairement aux pannes.

Ces pannes quant à elles reposent sur les murs pignons ( murs de refends ) et/ou des fermes.
Ces fermes, toujours dans le cas de charpentes traditionnelles, sont composées de trois éléments principaux :

Les arbalétriers qui épousent la pente du toit et supportent les pannes.
L'entrait est une pièce horizontale qui réunit les arbalétriers à leur base et rend la ferme indéformable.
Le poinçon, une pièce verticale qui transmet
une partie du poids
de la toiture à l'entrait.

.
 

La charpente traditionnelle présente l'avantage d'offrir un volume utilisable tel quel au milieu, prêt
à aménager en combles.
En revanche, si son prix proprement dit est équivalent à celui d'une charpente à fermette, elle impose
de prévoir un plancher hourdis pour le plafond, un soubassement et des fondations adaptées.

De plus, pour pouvoir aménager les combles, il faut prévoir une hauteur de mur supplémentaire
( pour les toits à faible pente ), ou bien des ouvertures de type " chien assis " par exemple.

 

 

                                                                                                                                          

                                                                    

La charpente à fermette

Une fermette est une petite ferme triangulée à faible section de bois, composée d’un ensemble de pièces
de bois assemblées par des connecteurs métalliques inoxydables à dents, de façon à supporter une structure porteuse.

 

Elle est étudiée pour supporter 150 kg par m², soit la couverture et un plafond en plaques de plâtre.
La qualité et la technicité des fermettes exigent le suivi des prescriptions de mise en œuvre ou

les impératifs de pose pour éviter les déformations et les désordres dans les ouvrages, notamment au
niveau des couvertures et des plafonds.
La charpente en fermette est très utilisée dans les pavillons pour obtenir des toitures simples à deux
versants.

Elle présente l'avantage d'être assez bon marché pour un résultat solide et durable dans le temps.


                                                            
                                              




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site