.


Les critères de dimensionnement

Pour dimensionner une pièce travaillant en flexion, il faut tenir compte de deux critères principaux.

 

La rigidité:

On demande aux pièces travaillant en flexion de respecter un maximum de flèche Relative.
En particulier un solivage doit être plus rigide que des pannes ou des chevrons, car il faut assurer un certain confort à la marche et ne pas risquer de fissuration de plafond.


 

La sécurité:

De plus du respect d’une flèche maximale ( flèche admissible ), on demande aux pièces en service
de ne pas risquer de rompre sous les charges appliquées.

Pour prévenir tous les risques liés aux nombreux aléas (charges plus fortes, écarts de dimensions,
altérations ou anomalies du bois), limitent la charge d’une pièce à une valeur très inférieure à sa
charge de rupture estimée en appliquant à celle-ci un (coefficient de sécurité) égale à trois pour le bois.
 

 

c’est la charge admissible.

 
 



                                            
       La flexion, La flèche, Le fluage                             Les tableaux des charges admissibles



                                                                                                                                      
                                                                                                                                                    

 



Créé avec Créer un site
Créer un site