.                                                                                                               
   

Je conseille aux bricoleurs
qui sont arrivés directement sur cette page
de commencer par le début et de


pour aller voir la page ( Les intervalles entre pannes )
pour mieux comprendre ce qui va suivre
 


Cette exemple, pour positionner les pannes à intervalles égaux,
est uniquement pour une charpente traditionnelle,
c'est-à-dire avec pose de chevrons et une couverture avec tuiles ou avec des plaques d'eternit
et non une couverture pour tôles ondulées.

 

Positionner des pannes
à intervalles égaux.


Pour bien comprendre ce qui va suivre, regardez bien le dessin ci-dessous.

 

J'ai surnommé les murs.
MG = mur gauche.
MD = mur droit.
MP = mur pignon.

Ainsi que deux points important ( 1 et 2 ) qui sont les bases de départ
pour Positionner les pannes à intervalles égaux.


Je reprends le même dessin,
mais cette fois si en vue de coupe, cela vous aidera à bien comprendre.



Voici une hypothèse d'un projet.

Je prends comme exemple un bâtiment dont les murs ont une épaisseur de 20 cm
et une largeur de 9, 50 m fini pour le mur pignon ( MP ).

Pour cet exemple je choisis une section de panne en (10 x 22 ),
car ce qu'il me faut pour positionner des pannes à intervalles égaux,
c'est l'épaisseur, c'est-à-dire les 10 cm.

 

Si vous avez bien regardé le premier dessin qui se trouve en haut de la page,
on peut voir deux points numérotés ( 1 et 2 ).

Cela correspond à la longueur du rampant pour pouvoir répartir les pannes à intervalles égaux.


Etape 1:
On commence toujours par positionner la panne faîtage en premier.

 

 sur l'exemple qui va suivre, on n'est pas obligé de mesurer à partir de l'extérieur,
on peut faire le même principe en partant de l'intérieur du ( MG au MD ).
 

 

Le principe est le suivant: 

On mesure la longueur du mur pignon en partant du mur extérieur ( MG )
jusqu'au mur extérieur ( MD ) sur mon exemple ( 9, 50 m ).


Puis on divise par deux ( 9, 50 / par 2 = 4, 75, se résulta sera l'axe du ( MP ).
 
Ce trait d'axe sera remonté à l'aplomb jusqu'à la hauteur du ( MP ).

 

Puis on trace l'épaisseur de la panne, c'est-à-dire ( 10 cm ) sur mon exemple au trait d'axe trouvé
en divisant les 10 cm par deux, on aura donc 5 cm de chaque côté du trait d'axe du ( MP ).


A partir de là, on peut tracer la hauteur de la panne c'est-à-dire 22 cm sur mon exemple. 

Etape 2:
La panne faîtage est positionnée on va donc prendre la longueur du rampant. 


Le principe est le suivant:


 

On positionne la sablière provisoirement sur le mur ( M D ).

 


 Pour aller voir la page
( Positionner et fixer une sablière sur un mur ).


Puis on mesure la longueur du rampant en partant contre la panne faîtage jusqu'à la face extérieure
de la sablière.


Cette opération sera la même pour l'autre rampant.

Pour bien comprendre, je prends comme exemple une longueur de 5, 13 m de rampant.

Je vais donc diviser ces 5, 13 m de façon à ne pas dépasser l'intervalle maxi entre pannes
c'est-à-
dire (1, 80 m ).

 

Bien sûr, je vais pas vous faire un cours de mathématiques,
mais vous aider à trouver rapidement le résultat.

Il y a juste deux opérations à faire.

La première opération est de diviser la longueur trouvée du rampant par l'intervalle maxi entre pannes
pour trouver un résultat qui sera le nombre d'intervalles c'est-à-dire ( 1, 2, 3, 4 ou 5 ).


( 1 )       Voici cette opération: 5,13 / 1,80 = 2,85.

On constate que le résultat trouvé a une virgule et finit par 85.


On va donc se rapprocher d'un chiffre n'ayant pas de virgule, c'est-à-dire le chiffre ( 3 ).

La deuxième opération est de diviser la longueur trouvée du rampant par le nombre d'intervalles
trouvé, c'est-à-dire le chiffre ( 3 ).


( 2 )       Voici cette opération: 5,13 / 3 = 1,71.

Le résultat trouvé sera la mesure exacte qu'il y aura entre les pannes c'est-à-dire 1, 71 m.


Si vous avez lu la page ( Les intervalles entre pannes ), vous devez donc vous rappeler que les
pannes sont posées entre ( 1, 50 m à 1, 80 m ).


Si vous avez bien regardé le dessin, On peut voir l'épaisseur des pannes représentées par une croix.

Cela signifie que c'est la face et non pas l'axe et pourtant c’est comme si qu'on travaillait quand même d’axe en axe.

 



Pour aller voir la page
L'axe ou la face d'une pièce de bois Quelle est la différence ? )

et
vous pourrez faire concernant cette page
la même expérience.

 
 En ce qui concerne les pannes, la section choisie dépendra de la longueur du
( Mur pignon ) au ( Mur pignon ) ou du ( Mur pignon a une Ferme ).

Elle n'a donc rien à avoir avec les intervalles entre pannes.



 
                                       
                                                                Réaliser un débord de toit.
 
                                                                                                                                                         
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site